accueillir nouveau chat à la maison

Ménage à trois (moi+1chat+1chat)

Accueillir un chat à la maison, c’est une chose, et nous vous en avons déjà parlé dans un précédent article, mais se lancer dans un ménage à trois avec un second petit compagnon, c’est bien moins aisé encore ! Tout l’art consiste à laisser suffisamment de place au nouvel arrivant sans frustrer totalement celui qui pensait alors être seul maître en sa demeure…La douce annexion

Avant l’arrivée de votre nouvel ami félin, il va falloir priver votre chat bien installé d’un espace, espace qui dans les premiers temps sera le QG du second. Retirez l’accès à la cuisine, à la chambre ou au bureau… Et si vous habitez un studio, eh bien retirez-lui la salle de bain. (Notons que dans le cas d’un studio sans même une cloison avec la salle de bain, il ne reste qu’à… Heu… Un studio sans cloison avec plusieurs chats ? Ecoutez votre mère : oubliez…)

Evidemment, ne privez pas votre chat d’une pièce comme ça de but en blanc, instiguer cela tout en douceur… Commencez par lui fermer la porte de cette pièce quand vous n’êtes pas là, puis quelques nuits, toutes les nuits… et enfin, tout le temps ! En une semaine, vous avez largement le temps de faire de cette petite annexion une affaire rondement menée.

La préparation du terrain

Dans cette pièce que vous avez réservée au nouvel arrivant, il convient désormais de tout installer pour un accueil chaleureux : gamelle, litière, jouets, coussin… Exactement tout ce dont nous vous avions parlé. Vous avez bien compris : dans les premiers temps, il va falloir multiplier par deux tout l’essentiel quotidien de votre chat…

Le premier face à face

Lorsque votre nouveau chat arrive, il va falloir mettre en place tout un protocole d’accueil que votre ancien compagnon n’appréciera pas forcément… Mais gardez bien en tête que pour lui, cet espace est le sien ! (Et il daigne vous y tolérez, vous mais pas forcément un autre chat…).

Pour commencer, placez votre compagnon quotidien dans sa petite cage de transport et posez la dite cage de transport dans la pièce que vous lui aviez retirée depuis quelques jours. Le nouveau compagnon peut entrer dans la demeure ! Face à face, chacun dans sa cage de transport, vos deux petites boules de poils peuvent s’appréhender, s’observer, se jauger… et surtout se feuler dessus ! Ne vous attendez pas à autre chose… Mais c’est normal !

Ouvrez la cage de l’un, laissez-le se balader, puis remettez le dans la cage et laissez l’autre se balader, etc… Cela permettra au petit nouveau de découvrir l’espace tranquillement et de marquer son odeur ça ou là en se frottant sur un meuble, un mur…

La lente mélodie du bonheur

La pièce que vous aviez réservée est désormais le terrain exclusif de votre nouveau chat. Quand vous n’êtes pas là, il y est cantonné et dès que vous rentrez, les deux félins de salon peuvent être en contact. Cela peut durer quelques jours, une semaine, peut-être même deux ! C’est en fait fonction du temps qu’il faudra à votre premier chat pour « digérer la pilule »…

Ce n’est pas parce qu’ils sont séparés que vos deux chats ne peuvent pas jouer ensemble ! Pendant la période de séparation du début, vous pouvez par exemple mettre un petit fil sous la porte qui les sépare et attacher de chaque côté une petite souris ou une petite balle. Ainsi chacun des deux pourra tirer dessus et stimuler l’autre en faisant bouger la souris de son côté.

Une fois qu’ils feront terrain commun, vous verrez que chacun des deux conservera « sa zone » dans les premiers temps. Les querelles seront une chose nécessaire ! Vos deux petites boules de poils vont se chercher et finiront bien par se trouver ! Il vous suffira de veiller au grain en faisant attention à ce qu’aucun des deux ne fasse trop mal à l’autre… Si vous sentez qu’il faut intervenir, ne le faites pas vous-même, vous allez frustrer celui qui se sentait « dominer la situation » : lancez plutôt quelque chose de mou « dans le tas » (une chaussette en boule, un petit coussin, etc.).

Laissez le temps à votre premier chat d’accepter le nouveau « copain » que vous lui imposez, ne les forcez pas à se faire des câlins, etc. Avec le temps, ne laissez qu’une litière, qu’une gamelle, etc.

Quelques autres points…

Si un déménagement est prévu, ne cherchez pas plus loin : c’est LE moment idéal pour introduire un nouveau compagnon. En changeant de territoire, votre premier chat n’est pas encore chez lui. Ce nouvel espace que vous lui offrez, il comprendra qu’il faudra désormais le partager s’il y est introduit avec l’autre chat.

Si votre premier chat est une petite teigne, vous pouvez envisager l’achat d’un diffuseur Feliway. Prévoyez bien d’installer ce diffuseur au moins un jour avant l’introduction du nouveau copain. Vous pouvez aussi essayer le Feliway Friend, mais nous n’avons encore jamais testé nous-même et n’avons eu aucun retour dessus.

L’avis du GentleCat

Au local, nous n’avons pas encore eu à vivre l’intégration d’un nouveau chat, puisque toutes nos minettes sont arrivées en même temps. Néanmoins, sur conseil de notre vétérinaire, nous avons suivi très exactement ce protocole pour introduire Mercure (notre petit chat Européen) alors que nous avions déjà Lennie (notre jolie British Longhair). Cela a parfaitement fonctionné : ils ne passent plus une heure l’un sans l’autre, même pour dormir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *