bar-a

La déferlante des bars à petits résidents

En France et dans le monde, les bars à chats fleurissent joyeusement et ont déjà fait leurs lettres de noblesse. Aujourd’hui des concepts plus étonnants (et pas forcément toujours aussi mignon mais au moins tout aussi original) font leur apparition ça ou là. Le matou n’est désormais plus le seul animal que vous pourrez voir se lover sur vos genoux en sirotant un thé en ville…

MAÎTRE renard, par l’odeur alléché…

À Londres, on a pu câliner des animaux qu’on n’a pas l’habitude de côtoyer et qui sont très peu apprécié des anglais : des renards ! Stevie the Fox, le bar à renards, a pris ses quartiers dans la banlieue est de la british capitale mais pour seulement 3 semaines.

Ce canidé au pelage roux étant connu pour fouiller dans les poubelles et pour sa tendance à vouloir croquer les passants, il est loin d’être apprécié en Angleterre. Pourtant, ce nouveau concept connait un grand succès et pourrait faire changer d’avis les Anglais… Face au succès annoncé de cet établissement éphémère, la direction du lieu a décidé de mettre en place non des préventes mais des tickets de loterie ! Seuls les gagnants pouvaient venir voir les 6 résidents du lieu.

L’oiseau de Minerve

Au Japon, la chouette hulotte est particulièrement appréciée : contrairement à d’autres chouettes effrayantes considérées comme démoniaques, elle est perçue comme un messager divin. Rien de surprenant donc à voir arriver sur l’archipel nippon  des bars à chouettes !

Londres, capitale incontestée des bar à animaux, s’est rapidement saisi du phénomène en 2015. Dans le quartier de Soho, c’est également un bar éphémère qui a ouvert ses portes au public, en soirée pour respecter le cycle quotidien des petits résidents. En plus d’être original et de vous permettre d’approcher ces bêtes peu communes, l’établissement se veut altruiste. En effet, l’objectif annoncé de ce lieu a été de récolter des dons pour permettre à cette espèce de prospérer encore longtemps. C’est encadré par des fauconniers professionnels qu’on pouvait durant quelques jours seulement admirer Annie, Winston et Ruby.

Ce matin, un lapin…

A l’été 2016, c’est cette fois le premier « Usagi Café » qui a ouvert ses portes au Japon et il s’agit d’un bar à… lapins ! C’est à Hong-Kong que deux jeunes chinois ont eu l’idée d’accueillir dans leur établissement 12 petits lapins. Les petits animaux vivent dans des enclos individuels où ils restent accessibles aux visiteurs.

Il y a un serpent dans ma botte ! 

Un peu plus loin encore dans le concept du bar à animaux, la capital japonaise a récemment connu le premier bar du monde à présenter des serpents. Un peu comme les lapins qui sont cantonnés à leurs enclos à Hong-Kong, les reptiles sont ici installés dans des cages de verre. On peut y observer une trentaine de serpents jaunes, verts, oranges dans leur aquarium. Les plus audacieux pourront même demander aux serveurs de prendre les reptiles autour du coup. Une jolie parure naturelle ! Evidemment, aucun risque de mourir sur place, les résidents ne sont pas venimeux.

Z’avez pas vu Mirza ?

Les bars à chiens sont encore peu rependus mais il commence à en apparaître de ci de là. Ainsi c’est à Londres (décidément) que s’est ouvert le premier café du genre. L’endroit n’est pas exactement pensé comme les autres bars à animaux. En effet, les petits résidents ne sont justement pas tout à fait des « résidents » : on est ici plutôt dans une sorte de refuge où les toutous sont à adopter. On peut certes se contenter de venir prendre un verre en compagnie d’un gentil chien affectueux, mais on peut aussi décider de repartir avec !

Et en vrac…

On note également l’ouverture (prévue ou déjà effective) de bars à rats (Londres), à moutons (Séoul), à hérissons (Tokyo), à pingouin (Tokyo), à  chèvres (Japon), à reptiles (Japon)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *