Sa vie en ville

Il est assez rare de croiser une grenouille ou un crapaud à Lyon, mais ce n’est pas impossible ! Autour de Lyon on trouve d’ailleurs plusieurs “sites d’écrasement critiques” référencés par la LPO qui ne milite pas que pour sauver ses oiseaux mais aussi toute la faune de l’écosystème… Un petit tour dans les Jardins de Ouagadougou (à côté de la place nautique de Confluence) permet d’ailleurs de voir de nombreux têtards dans la mare ! Sur les quais, vous pouvez donc avoir la chance d’observer Jacquouille qui batifole, volant d’un insecte à l’autre, sautant, nageant… Tout ce sport, il le fait pour avoir des cuisses parfaitement musclées pour draguer ses copines une fois de retour à la mare. Quoi ses cuisses ? Vous en salivez d’avance ? Attendez de voir la petite frimousse de Jacquouille… Il est si mignon qu’il vous fera culpabiliser en quelques secondes à peine.

Son confinement

Jacquouille s’aventure assez peu dans les zones fréquentées alors on pourrait penser qu’à priori ça n’a pas changé grand chose pour lui… Au contraire ! Il a pu découvrir de nouveaux endroits, faire un peu de tourisme, goûter la liberté et prendre ses quartiers dans des zones encore inexplorées.

Son espèce

Il existe de très nombreuses espèces de grenouilles (on dénombre 3600 espèces de grenouilles et de crapauds à travers le monde). En France, et en particulier dans la Drôme, on pratique l’élevage de grenouilles (la raniculture). Ce n’est pas pour rien que nos voisins européens nous appellent “mangeurs de grenouilles” ou “froggies”. Pour la petite histoire, les premiers mangeurs de grenouilles du monde étaient anglais. Des archéologues ont en effet trouvé des os de grenouilles dans les restes d’un festin vieux de 8 000 ans aux abords de Stonehenge (qui n’était donc encore même pas posé là). Tout comme le lapin, le serpent, le gecko, le furet ou bien d’autres, la grenouille est membre à part entière de la famille des NAC, les nouveaux animaux domestiques.

Un instant avec lui…

Si vous voulez avoir la chance de faire une belle photo de Jacquouille, il vous faudra un appareil photo équipé d’un zoom puissant et beaucoup de patience. Il est craintif car il n’est pas domestiqué mais si vraiment vous aimez les grenouilles, n’hésitez pas à en adopter une (sauf si c’est pour lui offrir une vie dans un verre d’eau posé sur la table d’un studio, là ce ne serait pas sympa…). Et si vraiment il s’approche de vous tranquillement, n’hésitez pas à l’embrasser : Jacquouille deviendra peut-être un magnifique jeune homme avec qui partager votre cookie (sauf s’il continue de gober les libellules) !

Sa meilleure blague

Jacquouille a rendez-vous avec une charmante grenouille. Il arrive en retard et lui dit : “Désolé, je suis pas dans l’étang”. Quand le déjeuner touche à sa fin et qu’il lui demande ce qu’elle va prendre pour le dessert, elle lui répond : “Une mouche au chocolat”.